Que cette communication semble décousue en 2020. Pressentie pour la fin d’année mais sans date de sortie précise ni prix, ayant juste été dévoilée visuellement et avec quelques titres énigmatiques et peu de gameplay (à l’exception de Ratchet & Clank), la PS5 de Sony se devait de rétablir un peu les choses. Voilà chose faite avec toutes les informations nécessaires. Ne manque plus qu’à rêver. Et de ce côté, les choses semblent encore traîner un peu.

19 novembre, voilà la date de sortie de la console dans notre pays. Si cette dernière se décline en deux formats, Digital et Normal, à savoir avec Blu-Ray, le prix varie d’une centaine de francs. Vendue 399CHF pour la version Digital et 499CHF respectivement, la PlayStation 5 garde les prix européens, ce qui apparaît ici comme un avantage certain pour nous. Il est déjà possible de la pré-commander si tel est votre souhait. Ceci étant dit, qu’aura-t-elle à offrir lors de sa sortie dans deux mois ? On fait le tour des dernières annonces.

Marvel’s Spider-man étant l’exclusivité la plus vendue de la PS4, il était logique de voir débarquer une suite sur PS5. Annoncée depuis quelques mois, nous avons néanmoins eu droit à un aperçu in-game de ce que sera Marvel’s Spider-Man : Miles Morales. Sortie prévue en même temps que la console.

Sans doute l’annonce la plus surprenante de cette conférence, Hogwarts Legacy plongera les joueurs dans un monde ouvert dans l’univers d’Harry Potter. Une histoire originale qui intrigue et qui devrait logiquement se présenter en challenger à d’autres gros titres. Il faudra cependant attendre 2021 pour voir un peu de gameplay.

Que les fans de Final Fantasy se réjouissent, il y a bel et bien un 16ème opus en développement. Officialisé hier soir en vidéo, Final Fantasy XVI se déroulera dans un univers médiéval-fantastique qui contraste fortement avec son prédécesseur.

Finalement, en dehors des remakes, remastered et autres jeux PS4 disponibles sur PS5, on retiendra le trailer de Deathloop du studio français Arkane. Toujours prévu pour 2021, le jeu édité par Bethesda devra sans doute encore se montrer pour véritablement se fixer dans l’imaginaire des joueurs tant on ne sait finalement toujours pas de quoi il en retourne réellement.

La communication de Sony n’a pas été tout à fait au point lors de cette présentation, il a fallu lire les communiqués de presse par la suite pour avoir toutes les bonnes informations. Demon’s Souls a été annoncé comme une exclusivité temporaire, ce que Sony a démenti et corrigé par la suite. Nous avons aussi appris que Horizon: Forbidden West et Marvel’s Spider-Man : Miles Morales seront aussi disponibles sur PS4, ce qui fait de Demon’s Souls la seule exclusivité de la PS5 à son lancement.

Cette conférence PlayStation 5 aura simplement permis de rassurer les investisseurs en donnant une date et un prix et d’alpaguer les joueurs avec quelques trailers et jeux qui, malheureusement, sortiront plutôt en 2021. De quoi refroidir nos attentes en attendant une éventuelle surprise.