On le sentait venir, et Gameindustry l’a confirmé, l’idylle entre Sony et l’E3 est bel est bien terminée. Après avoir fait l’impasse sur l’édition 2019, le constructeur nippon s’apprête à manquer le rendez-vous plus-si-incontournable-que-cela. 

Les raisons sont simples, Sony préfère se concentrer sur des centaines d’événements à travers le monde et ne pas être tenu par un calendrier externe. Il va s’en dire que les rumeurs de tensions entre Sony et les organisateurs de l’E3 ont la faveur des pronostics mais étant donné que d’autres acteurs ont largement abandonné les locaux du salon américain (pour réaliser en parallèle leurs propres événements), il semble bien que cette pratique soit plus agréable pour les éditeurs.

Ceci étant dit, Sony devrait très bientôt réaliser une conférence afin de présenter en long et en large la Playstation 5 (dans la même veine que la présentation de la PS4). On peut également imaginer qu’en milieu d’année, le constructeur se décide à dévoiler plusieurs nouveaux titres accompagnant la sortie de sa console. La Gamescom semble ainsi en pôle position pour quelques nouvelles annonces.

Quant à Microsoft, Phil Spencer a confirmé la présence de la Xbox à l’E3. On aura donc encore droit à des « whooo ». Heureusement.