Voilà, c’est bon, Sony l’a fait, la PS5 a été dévoilée hier soir lors d’une conférence d’une heure. Un exercice de communication brillamment mené qui, tout de même, nous laisse sur notre faim. Si le design de la Playstation 5 s’est laissé entrapercevoir, l’intérêt global de cette conférence résidait bien dans les annonces de jeux. Pas de quoi non plus fanfaronner, on était presque en terrain connu.

Déclinée en deux modèles, l’un traditionnel avec un lecteur Blu-Ray intégré, l’autre uniquement digital, la PS5 de Sony fait déjà jaser pour son design blanc, ses courbes épurées et sa possible taille. Néanmoins, en l’absence de toute autre information, il n’y a nul commentaire à faire autre que sur son aspect esthétique. Aucune date ni prix n’ont été indiqués, laissant un doute planer bien que sa sortie semble toujours confirmée pour la fin de l’année 2020.

Ce qui est sûr, en revanche, c’est la tripotée de jeux dévoilés par Sony avec en tête le très attendu Horizon : Forbidden West de Guerrilla Games. Une séquence vidéo alternant cut scenes et possibles extraits de gameplay a permis aux spectateurs de replonger dans l’ambiance iconique d’Horizon. Si les environnements et l’atmosphère semblent toujours plus fouillés et détaillés, ce trailer ne nous aura finalement pas montré grand chose. Aucune date de sortie n’a été dévoilée, ce qui nous pousse à croire que Horizon : Forbidden West ne devrait pas être disponible lors du lancement de la PS5.

Insomniac Games aura pour sa part annoncé la suite de Spider Man se concentrant sur l’un des protagonistes du premier opus, Miles Morales. Un jeu très attendu qui arrivera sur PS5 cette fin d’année.

Qui dit nouvelle Playstation dit également un nouveau Ratchet & Clank. Intitulé Ratchet & Clank : Rift Apart, ce jeu également produit par Insomniac Games a été un des seuls à réellement montrer des phases de gameplay et le moins que l’on puisse dire, c’est que la PS5 sait gérer au mieux les particules et les effets de lumières. Sans date de sortie, Ratchet & Clank : Rift Apart permettra aux joueurs d’exploiter des failles spatiales et ainsi changer de décors en un clin d’oeil. Une séquence impressionnante qu’on vous laisse apprécier.

L’autre jeu à avoir montré quelques extraits de gameplay est un jeu d’aventure qui s’annonce coloré et vivifiant. Réalisé par Ember Lab, un studio spécialisé dans l’animation, Kena : Bridge of Spirits intrigue et nous montre quelques séquences in-game.

Plusieurs projets ont été dévoilés, notamment Resident Evil 8 : Village, Deathloop de Bethesda, l’énigmatique mais magnifique Little Devil Inside ou encore le mystérieux Project Athia de Square Enix dont on ne sait strictement rien. Finalement, si la PS5 ne nous a pas encore montré toute sa puissance ni réellement de quoi elle est capable, cette conférence nous aura permis d’en savoir un peu plus sur les quelques jeux de lancement et projets futurs. De quoi faire monter la pression avant un rush final cet automne.