L’idée des mash-ups est intéressante. On a toujours envie de savoir qui gagnerait un combat entre Ryu et Spiderman, Batman et Sub-Zero, ou encore Mario et Link. Les jeux de baston nous ont habitués à voir beaucoup de cross-over pour répondre à cette demande, mais aujourd’hui nous avons à faire à un mélange complètement différent. Je me demande juste qui a voulu savoir qui gagnerait un duel entre un blob de Puyo Puyo et un tétromino de Tetris.

Si l’on n’a pas besoin de présenter Tetris qui est largement considéré comme l’un des piliers fondateurs du jeu vidéo, il en est tout autrement de Puyo Puyo, qui est principalement connu de par chez nous sous d’autres noms. La plupart d’entre nous auront partagé leur première expérience de Puyo Puyo en jouant à Dr. Robotnik’s Mean Bean Machine ou encore Kirby’s Ghost Trap. Le principe est semblable à celui de Tetris, des blobs tombent du haut de l’écran dans une grille et il ne faut pas les laisser déborder de l’aire de jeu. Pour les en empêcher, il faut les faire disparaître en joignant 4 blobs de la même couleur. La particularité de Puyo Puyo est qu’il est prévu pour être joué en duel. Et aujourd’hui, en duel contre un joueur de Tetris.

Sega s’est lancé le défi de rassembler les deux jeux cultes éponymes en une seule entité cohérente, une tâche non seulement compliquée, mais aussi risquée; les fans deTetris et Puyo Puyo peuvent être très difficiles à satisfaire. L’opération est pourtant une réussite, en grande partie grâce aux deux jeux qui sont représentés par des versions très complètes. En plus de proposer une campagne et des modes qui fusionnent les gameplays de Tetris et Puyo Puyo, chaque jeu est aussi séparément très bien implémenté avec une grande diversité de modes et d’options.

Même s’il ne s’agit que de puzzle games, Sega n’a pas lésiné sur leur feeling. Les briques se cliquent fermement au sol en un fracas cristallin et les blobs s’écrasent et rebondissent sans jamais limiter la lisibilité du jeu. Jouer de gros coups est un vrai plaisir dans Puyo Puyo Tetris, notre personnage se met à crier des attaques et l’écran se vide de manière très gratifiante.

Même si Tetris est de loin la licence la plus populaire de ce duo, il faut dire que des deux jeux, c’est celui qui fait le plus de concessions. A l’instar du scénario de la campagne, c’est Tetris qui s’infiltre dans le monde de Puyo Puyo et non pas Puyo Puyo qui se fait une place dans celui de Tetris. L’univers stérile de Tetris est abandonné au profit d’un cast de personnages hauts en couleurs qui utilisent toutes les excuses possibles pour se livrer des batailles de puzzle; mon préféré étant une boule jaune ne sachant que dire “pipi”, comme s’il s’agissait d’un Pikachu demeuré ayant oublié la seconde syllabe de son nom.

Comme dans les jeux Puyo Puyo, la plupart des parties sont des duels entre deux joueurs qui tentent de mettre des bâtons dans les roues de leurs adversaires en préparant de gros “coups” qui envoient des déchets de l’autre coté de l’écran; que ce soit des combos du coté de Puyo Puyo ou des … Tetris du coté de Tetris. Ce format fonctionne bien mieux pour Puyo Puyo qui est un jeu basé sur les duels. Il faut adapter sa stratégie à l’état du terrain de jeu de son adversaire et prendre le risque de se faire déjouer un gros combo si l’on attend trop avant de déclencher la combinaison mise en place. Du coté de Tetris, comme les déchets arrivent par le bas du tableau plutôt que par le haut, il n’y pas trop besoin de jouer en fonction de l’adversaire, le but reste toujours de bien organiser ses pièces pour les faire disparaître.

Conceptuellement, Puyo Puyo Tetris est censé fusionner les deux jeux de puzzle et proposer une expérience homogène. Malheureusement, ce n’est pas tout à fait le cas. Les modes qui fusionnent les deux puzzle games sont variés et originaux, mais trahissent la simplicité originelle des deux titres. Que l’on passe d’un jeu à l’autre toutes les quelques secondes ou qu’un mélange de blobs et de tétrominos se partagent une même grille, il faut se rendre à l’évidence: Puyo Puyo et Tetris ne s’imbriquent pas si bien.

Puyo Puyo Tetris ne réussit pas son défi de créer un jeu rassemblant organiquement la stratégie et la planification de Puyo Puyo avec la nervosité et la viscéralité de Tetris, mais en soi, ce n’est pas grave. Le résultat est un paquet contenant deux excellentes versions de deux jeux cultes avec en bonus des tentatives intéressantes de joindre les deux dans des modes absolument chaotiques.