Attendu depuis un moment, Nintendo faisait languir tout le monde avec la NX, cette fameuse console dont les rumeurs parlaient d’un modèle hybride (portable et console de salon). Les ventes décevantes de la WiiU ont chamboulé Nintendo qui a dû revoir ses plans très rapidement. C’est donc une toute nouvelle console qui s’apprête à sortir en mars 2017.

nx_hardware

Se présentant comme une machine hybride, la Nintendo Switch constitue plus un agencement de pièces qu’une console traditionnelle. La console en soi dispose en réalité d’un écran caché qui peut être “switché” en console portable. La manette se “déclipe” ainsi pour s’agencer autour de ce nouvel écran, comme le Gamepad de la WiiU, et ainsi devenir une console portable. Les bords de la manette sont clipsables et dé-clipsables pour permettre de jouer en multijoueurs. Sans que l’on sache encore la taille exacte et les spécificités des jeux, ces derniers semblent fonctionner par petites cartouches, proches des cartouches de la 3DS.

À l’heure actuelle, on ne connaît pas encore le prix, l’autonomie de la batterie, ni même si la docking station de la Switch a une utilité mais d’ici mars, Nintendo aura le temps d’annoncer le reste.

En plus de ça, bien que non annoncés officiellement avec le dernier Zelda, la Switch semble nous promettre un nouveau Mario Kart, un port de Skyrim, un jeu de Basket, un nouveau Mario 3D et probablement un nouveau Splatoon ou du moins un portage de la version WiiU. Cependant, il faut tenir compte que lors de l’annonce de la WiiU, Nintendo avait montré des images d’un Zelda photo-réaliste qui ne servait que de démo technique. À voir s’il s’agira de vrais jeux ou non.

En attendant, cette Nintendo Switch dispose de plusieurs arguments sur un marché console très traditionnel.