Si les walking simulators avaient continué dans cette direction, on les appellerait des running simulators, et ils seraient tellement plus cools.

Thirty_flights_of_loving

Avec ses graphismes simples et sans aucun dialogue, Thirty flights of Loving tente de raconter une histoire complexe. Pour ceci, le jeu se repose sur des coupures dans l’action où le reste est induit. Ce style de narration, habituellement utilisé dans les films, se prête apparement aussi à merveille aux jeux vidéo, car l’histoire racontée est percutante et mémorable.

Il intéressant de remarquer que Blendo Games a été aidé par Idle Thumbs pour créer ce jeu. Idle Thumbs qui est maintenant plus connu pour avoir en partie les mêmes membres que Campo Santo, le studio à qui l’on doit Firewatch, qui est aussi notablement rythmé par des coupures dans son action.

 

Plateformes: PC, Mac, Linux

Téléchargez-le sur Steam

Durée: 13 minutes

Prix: 5.-