Halo

Attendu depuis longtemps sur la console de dernière génération de Microsoft, Halo sort enfin son cinquième volet. Le Masterchief nous revient avec sa « Blue Team » pour tenter de rejoindre Cortana. Après un quatrième épisode en demie teinte, le studio 343 Industries était bien décidé à nous rendre un Halo digne de ce nom. De la science fiction avec de l’humour, des paysages travaillés et une bande son aux musiques épiques, tout est aux petits oignons. Halo est de retour et c’est avec plaisir qu’il est accueilli. Petite précision, nous n’avons testé que la partie solo.

Halo est une franchise qui a fait ses débuts sur la première Xbox et qui a toujours été une exclusivité console Microsoft en dehors des deux premiers titres sur PC. Chaque jeu évoque tout de suite des batailles dans des environnements plutôt alléchants, une possibilité de jouer en coop, des phases dignes de grands films et un scénario bien solide. Le multi n’a jamais été en reste même s’il a pris quelques mauvaises tournures sur certains des volets. C’est donc en 2015 que le cinquième volet des épisode de notre cher ami protecteur de la galaxie revient. Pour le plaisir de nos yeux, il faut l’avouer dès le départ, le titre est très séduisant et les animations constantes dans le ciel sur certains passages donnent un côté réel aux batailles. 

H5-Guardians-Campaign-Establishing-Swords-Of-Sanghelios-Blood-and-Stone

Mais voilà, Halo, c’est d’abord des scripts, signe d’un gros blockbuster rempli d’action dans lequel on est au commande. Dès le départ, on est plongé dans le vif du sujet. Laissez-moi juste vous dire que si vous n’avez jamais joué à un titre de la série, vous n’allez absolument rien comprendre en dehors du fait qu’il faut éliminer des extraterrestres. Donc le joueur se retrouve dans une course poursuite entre l’équipe dirigée par le MasterChief et l’équipe du Spartan Jameson Locke. Les niveaux s’enchaînent très rapidement. D’ailleurs cela se ressent dans la globalité avec une durée de vie d’un peu moins de huit heures. Les différentes missions n’en restent pas moins variées par contre. Chaque endroit a son ambiance propre et les tableaux ont une personnalité. Dans l’ensemble, tout est excellent mais manque d’un certain punch, on se laisse guider par les missions mais il n’y a pas de réel rebondissement, certains sujets sont assez mal exploités comme par exemple les gardiens. Le jeu aurait mérité d’avoir une durée de vie nettement plus longue pour qu’il soit réellement exploité. On aurait même préféré des niveaux juste plus longs pour rallonger cette durée de vie dans cet univers si gigantesque.

H5-Guardians-Campaign-Establishing-Osiris-Peace

Le gameplay a peu changé à travers les années. Quelque nouveautés sont notables, le choc au sol depuis une hauteur, la charge, et tous ces viseurs interactifs avec ces armes aliens vraiment bien pensées. Elles ont toutes un design propre à elles, des viseurs qui s’ouvrent et se ferment ou qui viennent se greffer sur notre tête. L’originalité est présente, les véhicules sont toujours là que ce soit dans les airs ou sur terre. Les ennemis sont relativement bien équilibrés avec toujours, pour quelques-uns, une certaine difficulté à en venir à bout. Chaque moment nous fait découvrir ou re-découvrir des éléments sur lesquels on a plaisir à s’attarder. L’IA des ennemis est assez correcte, on les surprend souvent à essayer de se cacher pour se mettre à couvert et même parfois nous contourner. En revanche, c’est une toute autre histoire avec celle de nos alliés. Même si on peut leur marquer une cible, il nous suivent bêtement, restent à découvert et n’hésite pas à venir nous réanimer sous le feu ennemi. Il n’ont pas de réelle utilité; on les remarque uniquement lorsqu’ils parlent puisque ce sont des pipelettes. Petit détail personnel au sujet du son, j’ai trouvé celui-ci mal équilibré, même en laissant les voix réglées au maximum et le reste au plus bas. Les paroles étaient difficiles à distinguer.

Finalement, après ces plusieurs paragraphes, je me rends compte qu’ils sont à l’image du jeu, pleins de belles choses mais ne nous font pas ressentir vraiment Halo comme il aurait dû. On a envie de plus dans ce jeu, de moments plus haletants, de plus d’explications. Il semble tellement riche en « bon » contenu que c’est dommage que ce soit si vite expédié. Malgré cette critique négative, le jeu reste de très bonne qualité. La re-jouabilité est excellente, les niveaux de difficultés supérieurs offrent un vrai challenge. Ils restent néanmoins un peu brouillon pour ceux qui ne connaissent pas la série. Mais ce Halo 5 est une bonne idée de cadeau à mettre sous le sapin pour un possesseur de console Microsoft. Sans être génial, il reste solide.