Pour la troisième année consécutive, Bethesda a tenu une conférence lors de l’E3. Une pratique particulièrement dangereuse quand on n’a pas forcément beaucoup de jeux dans les cartons. Heureusement, Bethesda a pu compter sur une énième version de Skyrim et quelques annonces intéressantes mais pas forcément marquantes.

On commence avec The Elder Scrolls V: Skyrim et ses trois extensions qui viendront garnir la bibliothèque ludique de la Switch de Nintendo. Une version déjà teasée lors de l’annonce de la console elle-même. Quelques petits rajouts ont été intégrés afin de rendre ridicule son Nordique bourrin en lui faisant porter les habits de Link. Un choix vestimentaire douteux quand on compte aller péter du dragon.

Skyrim n’est pas le seul à ressortir sous une version modifiée puisque Doom et Fallout feront leur apparition en réalité virtuelle sur le HTC Vive. Une expérience qu’on peine à comprendre tant les mouvements de Doom et sa vitesse auront forcément été limités afin de ne pas devenir un simulateur de vomi. Dans les licences un peu vieillottes de Bethesda, on a eu droit à une présentation de Quake. Mais oui, vous savez ? Ce jeu que tout le monde érige comme un monument mais que personne ne connait parce qu’il date de 1996. Bethesda le ressort du placard pour une version survitaminée à découvrir en vidéo.

Dishonored 2 s’offre un stand alone nommé Death of the Outsider qui sortira le 15 septembre prochain. Une version qui ne nécessitera donc pas le jeu de base. Outre cette sympathique annonce, Bethesda s’est surtout attardé sur Wolfenstein 2: The New Colossus. On retrouvera donc le soldat Blazkowicz armé jusqu’aux dents et prêt à calmer du Nazi. Sortie prévue le 27 octobre prochain.

Enfin, Bethesda a surtout annoncé une suite à The Evil Within. Si le trailer, énigmatique et particulièrement soigné, aura fait son effet, le jeu reste un mystère. Peu de gameplay pour ce jeu d’horreur de Shinji Mikami mais déjà une date de sortie, le vendredi 13 octobre 2017.