Moins rutilante que les années précédentes, la conférence Ubisoft a joué la carte du classique en respectant son principe consistant à mêler trailer CGI et phases de gameplay. Mais sans réelles nouveautés, ou licences exhumées et ressuscitées, difficile de s’emballer.

Pourtant, Ubisoft nous avait habitué à de belles conférences et à un « one more thing » de fin qui les plaçait rapidement au sommet des meilleurs moments de l’E3. Pour ce Crew (hinhin) 2018, pas d’annonces de fin mais une belle brochette de trailer laissant enfin place à du gameplay, chose finalement peu courante durant cet E3. Après le moment gênant consistant à annoncer Just Dance 2019 avec, ce qu’on espère sincèrement, un Yves Guillemot déguisé en panda qui danse, Beyond Good and Evil 2 a permis de savoir qu’il y aurait de bien belles cinématiques dans ce jeu. Un trailer tout en CGI, ma foi fort sympathique bien qu’un peu moins intéressant que celui de l’an dernier, aura captivé l’assemblée. On aura tout de même eu à environ 35 secondes de gameplay sur une version pré-alpha, tout en prenant soin de ne rien dévoiler.

Apparemment, Rainbow Six Siege a dépassé les 35 millions de joueurs, ce qui nous paraît complètement excessif mais bon, on ne va pas s’amuser à compter. Si ce chiffre vous paraît fou, que penser alors de la mise en scène de l’annonce de Trials Rising avec ce Finlandais ivre à moto qui détruit un ordinateur sur scène sans aucune raison. Ah, l’humour nordique. Bref, Trials Rising sortira le 29 février 2019 sur Xbox One, PS4, PC et Switch.

Présenté durant la conférence Microsoft, The Division 2 a eu droit à un trailer CGI mettant en scène la ville de Washington dévastée avant de nous (re)montrer une vidéo in-game montée de la mission aperçue deux jours auparavant. On a tout de même appris qu’il sera possible d’aller s’enfermer dans des raids à 8 joueurs. Sortie prévue pour le 15 mars 2019.

Autrement, Donkey Kong sera bel et bien disponible en DLC pour Mario + Rabbids dès le 26 juin. Une sorte d’addon dont on ne connaît pas le prix ni la durée de vie. Elijah Wood a également fait une apparition sur scène pour reparler de TransferenceVR afin que personne ne comprenne, à nouveau, de quoi il en retournait. En gros, un truc avec le fait d’entrer dans la conscience de quelqu’un et puis d’en sortir. On vous laisse vous dépatouiller avec tout ça.

For Honor, vous vous souvenez ? Ubisoft va sortir de nouveaux personnages ainsi qu’un mode 4vs4 nommé Brèche pour étoffer son jeu de combat et propose aux joueurs de le récupérer gratuitement sur Uplay cette semaine. The Crew 2 sera, quant à lui, en open bêta dès le 21 juin, à une semaine de sa sortie, histoire de voir si vous allez y jouer ou pas par la suite. Un choix risqué…

On a également eu droit à un trailer de Starlink, prévu pour le 16 octobre 2018. Ce jeu, rappelons-le, utilise des vaisseaux-jouets à connecter aux manettes et modifiables en temps réel. Mais l’une des présentations les plus intéressantes de cette conférence concerne Skull and Bones, ce jeu de combats navals. Après un magnifique trailer en CGI, on a appris que l’océan indien serait le terrain de jeu, qu’il y aurait des phases au sol, des quêtes, de la customisation en veux-tu, en voilà, et que les combats sont dynamiques (encore heureux), le tout dans des décors sublimes. On attend de l’avoir manette en main pour vous en dire plus.

Et puis le grand final, la dernière annonce, celle que tout le monde connaissait déjà, Assassin’s Creed: Odyssey, est venu conclure cette conférence. Avec de très belles images à l’appui, on a appris qu’il y aurait deux personnages à choix, Kassandra ou Alexios, que cet opus mettra en scène tout ce qui fait le sel de la Grèce Antique, avec notamment la présence des philosophes et qu’il y aura des choix pour certains dialogues et possiblement des romances. Le tout grandement inspiré par des films tels que 300. Sortie prévue pour le 5 octobre prochain.

Au final, Ubisoft propose une douzaine de titres, avec presque pour tous du gameplay et des présentations. Une excellente manière pour affirmer leur identité. On aurait bien aimé voir un « one more thing » avec Splinter Cell, Wild ou même Watch_Dogs 3, mais nul doute que ces titres arriveront l’été prochain.