Toad reçoit enfin un jeu à son nom, et les mérites s’en ressentent instantanément, Captain Toad Treasure Tracker est adorable de la jaquette aux crédits. Mais qu’a-t-il vraiment à offrir au-delà de son esthétique réussie ?

Captain-Toad-Treasure-Tracker

Originellement apparu dans Mario 3D World, le concept de Toad Tracker est essentiellement une ré-imagination de ce que serait Mario sans l’abilité de sauter. Le résultat est un jeu qui repose sur des éléments de puzzle sans jamais vraiment demander de réflexion intense. Une formule qui marchait bien comme entremets aux lourdes phases de plateforme de son grand frère mais qui peine à tenir sur ses propres pattes. Les puzzle ne sont pas assez intéressants pour tenir le gameplay à eux seuls, les développeurs de Nintendo ont donc comblé ce manque par des phases de précisions de déplacements, ce qui en fait n’est que de la plateforme sans sauts.

B

Captain Toad fait beaucoup penser à un jeu mobile qui se serait retrouvé sur console. Il est composé de petits niveaux qui durent une poignée de minutes chacun, l’objectifs est facilement réalisable et la difficulté est de récolter les 3 étoiles/cristaux en chemin. Bien que cette recette a déjà fait ses preuves sur téléphone avec des succès comme Angry Birds ou Cut the Rope, la transition sur console est difficile. Le jeu se lance facilement et on s’amuse avec les quelques premiers niveaux, mais il manque une raison pour y retourner et sans attente prolongée à un arrêt de bus ou de réunion inintéressante, on a du mal à se trouver une raison de retourner visiter le monde de Toad.

Chaque niveau dessine un petit cube de territoire truffé de passages à découvrir grâce à des rotations de la caméra ou l’activation de boutons. Le level design est intelligent et amène de bonnes idées pour revigorer le gameplay, mais au final on ressent que la structure un peu rigide a retenu les designers. Malgré des phases d’infiltration-light et de shoot on-rail pour casser la monotonie, je n’ai jamais ressenti la même joie de découverte au commencement d’un nouveau niveau que celle que l’on ressent dans un jeu Mario. Seuls les niveaux de boss se permettent de casser le moule pour parfois transformer l’expérience en quelque chose de plus, ce sont les seuls moments où le jeu propose la sensation d’aventure que le titre fait deviner. Toad se retrouve dans des situations dangereuses auxquelles on ne voit pas d’issues et au fur et à mesure de l’avancement du niveau, on découvre comment notre petit champignon va survivre.

Captain-Toad-Treasure-Tracker-9

Captain Toad n’est d’aucune manière un mauvais jeu, il est même intelligemment construit compte tenu des bases à disposition, mais il peine à se faire sa place ; ses aspects de jeu mobile et sa semi-présence dans un meilleur jeu déjà sur le marché le rendent très difficile à recommander.