La Blizzcon, cette immense fête en l’honneur de Blizzard et de ses licences phares, Diablo, Starcraft et Warcraft, se tenait ce week-end. Et comme à chaque Blizzcon, tous les regards étaient tournés vers la Californie pour voir les futurs projets d’un des éditeurs les plus charismatiques de la scène vidéoludique. Petit retour sur cet événement exceptionnel dans le paysage des jeux vidéo.

blizzcon

World of Warcraft

On ne se lasse pas de Blizzard. Voilà dix ans maintenant que World of Warcraft a été lancé et vingt ans que la licence Warcraft existe. Et une fidélité à l’épreuve du temps. Avec l’arrivée de la cinquième extension, Warlods of Draenor (jeudi 13.11), World of Warcraft est prêt à entamer une sorte de retour en arrière: un retour en terme de narration puisque les joueurs se plongeront trente ans dans le passé à la rencontre des Chefs de Guerre Orcs qui ont façonné Warcraft I et II mais également un retour à un jeu plus “classique” après une virée chez les Pandarens un peu exotique et qui n’aura pas forcément séduit tout le monde. Blizzard écoute sa communauté, Blizzard sait ce qu’il faut faire pour continuer cette aventure. Une mise en perspective parfaitement retranscrite à travers le documentaire “Looking For Group” qui remonte à la création de ce phénomène mondial. Si vous aimez Blizzard, si vous aimez Warcraft, ce documentaire d’une heure est à voir absolument.

[youtube width=”720″ height=”405″]https://www.youtube.com/watch?v=b4FGC4SUmHg[/youtube]

 


Overwatch

Mais la Blizzcon, ce n’est pas que Warcraft. Enfin, il y a bien eu un teaser sur le film Warcraft mais qui n’a été montré qu’à quelques privilégiés. Non, cette année, toutes les interrogations avaient comme point commun un “trou” de deux heures dans le planning. Un trou comblé par Overwatch, le nouveau jeu de Blizzard. Une cinématique et un trailer ingame pour se faire une petite idée de ce que sera ce futur titre ont été dévoilés. Au final, ce sont plus de questions sur l’équilibrage, la place de ce jeu dans l’e-sport ou son système économique qui ressortent de ce premier contact avec Overwatch. Ce que l’on sait, c’est que ce dernier repose sur les cendres encore fraîches de Titan, ce projet qui a alimenté les chaudières à rumeur depuis 2007. Justement annulé il y a à peine un mois, Titan était en réalité mort depuis plus d’une année en interne. Overwatch reprend ainsi plusieurs éléments, notamment le côté futuriste ou l’étrange ressemblance à Team Fortress 2.

On ne connaît pas l’ampleur du projet Overwatch mais ce que l’on sait, c’est que Blizzard a logiquement changé sa manière de faire des jeux ces dernières années avec l’apparition de Hearthstone ou celle d’Heroes of the Storm. Les projets de grande ampleur tel que World of Warcraft l’avait été ne peuvent désormais plus exister au sein d’une compagnie qui s’est longtemps reposée sur ses acquis. Starcraft II est peut-être encore le dernier “grand projet”, mais reste destiné à une communauté de niche. Nul doute qu’Overwatch, au vu des déclarations, devra toucher un maximum de joueurs. Et l’on peut compter sur Blizzard pour réussir à faire un bon “petit” jeu.

overwatch


Starcraft II: Legacy of the Void

On passera sur l’extension de Hearthstone, Gobelins and Gnomes, parce qu’en dehors d’une cinématique, rien n’a véritablement été présenté. La dernière grosse annonce de cette Blizzcon concerne Starcraft II. Le dernier jeu de stratégie de Blizzard (et sensiblement le dernier jeu de stratégie tout court) se voit enfin doté d’une deuxième extension. Legacy of the Void mettra en avant l’histoire des Protoss. Si on ne connaît pas encore très bien quels seront les aboutissements de SC2 quand cette dernière extension sortira, on ne peut qu’être réjoui de continuer à évoluer dans ce monde futuriste aux côtés de Jim Raynor et de la reine Zerg Kerrigan. Bien que le scénario soit important (un  mode deux joueurs existera), cette annonce a surtout été suivie pour savoir quels seront les ajouts du versant multijoueurs. Plusieurs unités marquent ainsi un retour aux affaires avec en fer de lance le Lurker, cette unité Zerg issue du premier opus de Starcraft. Si les nouveautés sont encore assez subtiles, le jeu étant en pré-alpha, cette extension apportera définitivement un vent de fraîcheur sur la scène e-sportive, comme l’avait été en son temps Heart of the Swarm, la précédente extension.

Il n’y a plus qu’à attendre que 2015 commence pour que défile le bal des annonces concernant tous ces projets de Blizzard. Prochain rendez-vous, jeudi 13.11.14 pour la sortie de l’extension de World of Warcraft. On vous présentera toutes les nouveautés de Warlods of Draenor cette semaine.