Asus a une bonne idée de ce que doit être un portable gaming. Nous avions déjà jeté un oeil à leurs ordinateurs moyenne gamme et étions satisfaits du résultat, cette fois nous regardons l’entrée de gamme et il est immédiatement clair que les compromis réalisés sur la partie hardware se reflètent aux mêmes endroits.

Nous rassemblons les tests du GL553 et du GL753, car il s’agit essentiellement du même hardware fourré dans 2 coques de tailles différentes pour accueillir respectivement un écran de 15 et 17 pouces. Les deux machines sont équipées d’Intel Core i7-7700HQ avec jusqu’à 32 Go de RAM et de cartes graphiques Nvidia Geforce GTX 1050 que le GL753 possède en déclinaison 1050Ti pour profiter d’à peine plus de jus. La définition de laptop gaming est un peu étirée ici. S’il est vrai que ces ordinateurs pourront tourner à peu près n’importe quel jeu moderne pour les années à venir, ils ne le feront pas sans broncher. Les jeux les plus gourmands en ressources ne pourront d’ores et déjà pas tourner au-delà de configurations moyennes. Tout ça pour environ 1500.- à prix plein.

Les claviers, arborant fièrement leurs couleurs “gamer” sont les premiers éléments que l’on remarque quand on ouvre ces ordinateurs. Un software pré-installé permet de modifier les tons RGB dégagés par les quatre zones prédéfinies des claviers. Une particularité amusante que l’on oublie rapidement. Les touches sont agréables à frapper avec leur distance de trajet de 2.5mm et leur bon positionnement. Il faut simplement faire attention à ne pas appuyer trop fort au risque de voir le châssis s’enfoncer autour de la zone de frappe. Une concession qui n’affecte pas l’utilisation de l’ordinateur, mais une telle finition ne fait pas plaisir à voir sur des ordinateurs de ce prix.

Comme tous les laptops gaming, les machines d’Asus sont effectivement déplaçables, mais pas optimales pour des trajets fréquents. Pour avoir déplacé leur masse 2 fois, à pied, sur plusieurs kilomètres, je peux garantir que leur 2.5 et 2.7kg ralentiront les démarches les plus pressées, d’autant plus que ces ordinateurs ne voyagent pas seul:; les alimentations doivent toujours être à disposition à moins que le travail à effectuer ne soit particulièrement léger et court. Ceci est dû à la consommation des GL553 et GL753 qui ne s’adapte que peu à leur utilisation. Ils tournent presque constamment à chaud même s’ils restent passifs sur le bureau. Le résultat de cette consommation se traduit par une durée de vie de batterie grandement réduite. Comptez à peine plus de 3 heures sans activité intense.

Ces ordinateurs ont toujours chaud, mais selon notre expérience, jamais trop chaud. La thermique réussi parfaitement à évacuer tout excédant de chaleur ce qui permet aux composants de fonctionner à plein régime, même dans les pires conditions. Un contrat rempli en termes des performances réalisées avec le matériel à disposition.

Comme ses grandes sœurs que nous avons testé récemment, ces machines pèchent principalement sur la présentation de l’information. Autant l’écran que les hauts-parleurs ne sont pas à la hauteur de ce que le reste du matériel est capable de produire. Les couleurs de l’écran LCD ne sont pas suffisantes pour afficher des images naturelles et vives, ce qui n’a pas tendance à trop déranger lorsqu’il s’agit de jouer. Mais l’édition photo ou vidéo a meilleur temps d’être réalisée sur un écran auxiliaire. Il en va de même pour tout ce qui est son. Les haut parleurs produisent un son très faiblard qui passe dans les aiguës grésillant si on tente de pousser le volume à fond. Un casque ou des écouteurs sont donc impératifs.

Les coques laissent la place à une jolie suite d’entrées et sorties: 3 ports USB, ou 4 si on compte le port USB TYPE-C qui permettra plus de compatibilité dans les années à venir. Le tout est encore garni de lecteurs optiques qui, apparemment, sont encore utilisés. Le seul vrai manque notable est celui de lecteurs de cartes SD qui, selon nous, auraient étés utiles (et plus compactes) que les lecteurs DVD inclus. Toute cette machinerie s’imbrique proprement dans les coques plastiques taillées pour plaire aux “hardcore-gamers”. Même si visuellement ces ordinateurs ne sont pas à notre goût, nous avouons tout de même qu’ils sont relativement peu criards face aux modèles les plus excentriques du marché.

Les GL553 et GL753 remplissent le contrat. Leur prix est entièrement raisonnable pour le matériel à disposition et ils tournent à merveille dans les limites de leurs composants, mais il ne faut pas en demander plus, car rien de plus n’est offert. La qualité de l’audio-visuel laisse à désirer et la finition de la construction n’est vraiment pas impressionnante pour les prix de ces machines.