En juillet dernier, nous en étions quasi-sûrs, « Google allait racheter Twitch » et on parlait d’un montant estimé à 1 milliard de dollars (914 millions de CHF), annoncé comme l’un des plus gros investissements de Google depuis le début de l’année. C’est  finalement Amazon qui met la main sur la plateforme dédiée au streaming de jeux vidéo pour 887 millions de CHF.

Twitch, créé en 2011, rencontre un joli succès avec, selon les dernières estimations, un trafic s’élevant à environ 50 millions de visiteurs par mois. Et surtout, il fait partie des plus gros consommateurs de bande passante au monde ; on murmure d’ailleurs actuellement qu’il représente à lui seul 1,35 % du trafic Internet mondial, avec 13 milliards de minutes de vidéos vues chaque mois.

amazon

Pourquoi Amazon ?

Du point de vue des écrans, l’entreprise offre une gamme complète d’appareils, le Fire Phone. Mais également l’ Amazon Fire TV, qui diffuse du contenu sur la télévision (films, séries, musique, jeux vidéo, applications).

Twitch ajoute donc du contenu à l’arsenal d’Amazon, dans le but d’inciter un public de joueurs à acheter des périphériques Amazon ou du contenu sur l’Amazon Store. Il serait logique pour Amazon de sélectionner une partie du contenu de Twitch pour inciter la communauté à adhérer à Amazon Prime, l’abonnement qui comprend des jeux, applications et un contenu vidéo. L’accord permettrait aussi à Amazon d’offrir d’offrir son propre contenu sur la plateforme Twitch.

Sur ce marché, Amazon est principalement en concurrence avec Apple et son écosystème, mais aussi Google. Il est évident que c’est un sale coup pour Google. La stratégie du géant de la recherche dans le domaine des contenus premium n’est pas encore très claire, un achat de Twitch aurait été clairement stratégique pour étoffer son offre. On attend avec impatience la réaction de Google.